21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 19:39

Bonjour à tous!!!

 

on enchaîne en ce moment sur le blog! et c'est pas fini on remet ça la semaine prochaine avec Magny Cours... [:elmoricq]

 

Bref, on en est pas là, pour l'instant place au compte rendu de la course du Mans, sixième épreuve des Coupes de France Promosport!

 

Photo de Philippe Iniguez.

 

Toujours engagé en catégorie découverte (je dis ça pour ceux qui débarquent!), c'est pour moi ma cinquième épreuve de l'année. Et c'est surtout la manche la plus importante de l'année car la plus proche de chez moi... bon ça veut pas dire que c'est mon circuit préféré car je n'y vais pas souvent du tout. D'autant plus que ce circuit, comme celui de Magny Cours, fait partie des plus rapides de la saison... et j'ai donc moins l'habitude!

 

Arrivés mercredi soir vers 20H (quel bonheur de faire moins de 2 heures de route!!!), nous nous installons tranquillement et avons déjà l'oeil sur les prévisions météo (orages annoncés pour le week end! grrrr [:330tdx2]

 

Installation en cours

Photo de ... moi.

 

Journée de jeudi : Essais libres

 

Première journée d'essais. Il fait TRES TRES chaud (et demain ce sera pire...). Chaleur = fatigue physique (déjà on dort moins bien et imaginez vous avec casque et combinaison en cuir...) et adhérence en baisse (car les pneus sont trop chauds).

Les séances font seulement 15 minutes ici, c'est très court, surtout quand un tour prend presque 2 minutes... L'objectif va donc être de faire plus de séries que d'habitude pour prendre les bons repères.

 

C'est parti pour les essais.

Photo de Michel Rigaud.

 

Première séance : pffffff mais qu'elle est large cette piste!!! j'avais oublié ce que ça faisait!!! J'ai l'impression de passer les virages à l'arrêt... dans certains je pose même pas le genou (enfin les premiers tours hein...). Et quand j'ai l'impression d'accélerer fort... bah en fait je ressors milieu de piste (signe que y'a BEAUCOUP de marge encore). Je rentre avec un chrono de mémoire en 1'53... gloups...

 

Photo de Philippe Saccaro

 

Histoire de vous donner des repères : j'ai tourné l'an dernier avec ma 600 en qualif en 1'50.9. Je suis revenu fin mars de cette année avec la 1000 et j'ai tourné en 1'49.

 

Je décide de faire une seconde séance le matin car l'après midi va être caniculaire et donc je juge préférable de "produire un effort" le matin plutôt que l'après midi.

Je commence à me faire au circuit et atteint les 1'50... C'est mieux mais ça reste lent... surtout avec un 1000!

 

Photo de Philippe Saccaro.

 

L'après midi je n'améliorerais pas notamment à cause de la chaleur mais sans déception. Mon but était surtout de voir comment je réagissais physiquement à la chaleur. Pas de souci, j'me sens en forme, nulle doute que la prépa physique de Jean Christophe Aufrere porte ses fruits!

 

Journée de vendredi : Essais libres, démarches administratives

 

Deuxième journée d'essais libres. Ce coup-ci, il est impossible de "s'incruster" dans des séances qui ne me sont pas attribuées. Donc je roulerai QUE deux fois, soit 30 minutes dans la journée. Et je n'améliorerai pas mes chronos... Pourtant j'ai remonté mes reposes pieds (enfin mon père a remonté mes...) pour prendre plus d'angle et pouvoir rentrer plus vite dans les virages! ça commence à me travailler cette histoire... [:transparency] 

 

Photo de Philippe Iniguez.

 

Comme d'habitude, la journée du vendredi passe très vite : entre les roulages, il faut passer les contrôles administratifs, techniques (pour vérifier que la moto est conforme), faire contrôler ses affaires (casque, combi etc), le briefing, le tour du circuit avec les instructeurs (spécificité de la catégorie découverte), changement de pneus...

 

La queue pour changer les pneus au camion Dunlop!

Photo de Gérard Délio issue de www.cdfpromosport.fr

 

A gauche on contrôle notre équipement et à droite les motos!

Photo de Gérard Délio issue de www.cdfpromosport.fr

 

Journée de samedi : Qualifications

 

Journée très courte si je puis dire : 20 minutes de qualif et c'est tout! Comme d'hab, la règle du jeu est simple : 2 séries différentes (on est tout de même 82 inscrits) qui vont servir à nous répartir pour le lendemain en 2 groupes : les plus rapides en A et les moins rapides en B.

Au lever, le temps est plus que maussade. Il a plu très fort toute la nuit, la piste est complètement détrempée. [:mchant man] Les premières qualifs des autres catégories se font donc sur le mouillé.

Pour ma part, je souhaite plus que tout des conditions franches : soit mouillé, soit sec! Et accessoirement j'aimerais du sec parce que pour le moment je suis très frustré de mes chronos... et avec des pneus neufs je VEUX que ça descende!!!

 

Montage des pneus neufs par les techniciens Dunlop.

Photo de Gérard Délio issue de www.cdfpromosport.fr

 

 

Ma qualif est à 12H10 et les nuages se dispersent laissant arriver la chaleur... la piste est sèche, j'ai le sourire!

 

C'est donc parti pour 20 minutes sur piste sèche. Je suis hyper motivé!!! Les pneus sont neufs, pas de question à se poser, alors je ferme les yeux et je "soude"! [:rapha3l]

 

Photo de Philippe Saccaro

 

Je vois mon père me tendre le panneau "48 0"! Géant!!! Plus qu'un dixième et je serai en 47! Je retente ma chance encore 2 tours mais je commence à faire des erreurs... je préfère donc m'arrêter là. C'est déjà bien! Je termine 3ème de ma série et 6ème au général. Je suis donc en finale A et plutôt bien placé... d'ailleurs le pilote en 4ème position sera déclassé à cause de son passage au sonomètre! et hop me voilà 5ème sur la grille!

 

Le reste de l'après-midi se déroulera tranquillement à regarder les courses des autres catégories...

 

Journée de dimanche

 

Première manche

 

Bon bah dès le lever, il fait gris, la piste est humide... ma première course est prévue en fin de matinée, aux alentours de midi. J'espère que ça va sécher...

 

Photo de Philippe Iniguez

 

11H environ : une pluie diluvienne s'abat sur le circuit... la course en cours voit de nombreux pilotes chuter tellement la pluie est soudaine...

 

Les premières gouttes de pluie sont souvent fatales!

Photo de Philippe Iniguez

 

Evidemment leur course est interrompue... sauf qu'elle ne reprendra pas tout de suite, le circuit étant limite inondé (tiens ça me fait penser à quelque chose!)

 

Photo de Philippe Iniguez

 

La course est reportée de 3/4 d'heure... bon... le stress est déjà bien présent...

 

ça y est c'est notre tour. La pluie se calme et évidemment la piste est trempée. Tant mieux, au moins on sait sur quel pied danser.

Le seul souci c'est que je n'ai jamais roulé sous la pluie ici... et le principe d'une course c'est de rouler vite tout de suite... ça va être compliqué! je me rassure en me disant que mes concurrents ne doivent pas en mener large non plus...

 

Allez feu vert c'est parti! Je prends un très bon départ et arrive au premier virage (la courbe Dunlop, un virage "gros coeur" comme on dit!) en 2ème position!, je me retrouve vite 3ème à la première chicane... mais le premier chute déjà! ouch!!!

 

GAZZZZ!!!

Photo de Philippe Saccaro.

 

Je suis dans le rythme les 3 premiers tours. Je vois des chutes, des motos en glisse, je me rends bien compte que l'adhérence est précaire... et lorsque je commence à prendre confiance et à hausser le rythme, j'en fais les frais également!!! une glisse à l'accélération, puis deux, puis trois... toujours à l'accélération, ça va mal finir!!! je commence à me crisper... et me bloque. Les concurrents me dépassent les uns après les autres, c'est le drame... je termine en 9ème position... avec un meilleur chrono en 2'06.170 au 3ème tour. Alors que j'aurais dû en théorie hausser le rythme au fur et à mesure de la course (la plupart de mes concurrents ont fait leur meilleur chrono au 5 ou 6ème tour).

 

Photo de Philippe Saccaro

 

C'est l'air dépité que je rentre au stand... Je vous passe les détails mais mon super coach Julien Diguet (qui n'était pas présent les jours précédents) diagnostiquera un amortisseur "100 fois trop dur"... tellement dur qu'il n'est même pas bien réglé pour le sec. C'est idiot mais rassurant dans un sens, je n'ai pas rêvé! Le défaut de motricité que j'ai ressenti venait bien de là. D'ailleurs mon pneu arrière n'a même pas chauffé malgré la course...

C'est décidé, on remonte l'amortisseur d'origine pour la course de l'après midi! [:mikegyver]

 

Deuxième manche

 

En tout début d'après-midi, un concurrent de la catégorie "Classique" décide de vidanger son moteur sur la piste... drapeau rouge, interruption de course et surtout... nettoyage de la piste! On est bon pour encore prendre une bonne heure de retard sur le planning! Nous sommes censés être les derniers de la journée à passer et une rumeur court dans le paddock : notre dernière manche pourrait être annulée faute de temps!!!

 

Photo de Philippe Iniguez

 

Finalement, c'est bon, on va pouvoir s'élancer! La course est juste réduite à 7 tours, ça va être ultra court et intense! Il fait sec et beau, génial je vais pouvoir me lâcher (mais les autres aussi remarque...).

 

Très bon départ également mais je me retrouve rapidement en quatrième position. Je m'accroche au groupe de tête pendant 2 tours. Mais je manque de hargne, j'ai besoin de finir cette course, mes vieux démons me hantent. Je passe 5ème au 3ème tour. Mes chronos ont tendance à baisser, trop concentré à ne pas faire d'erreur... il va falloir que je travaille là dessus! Meilleur chrono en 1'48.774 encore au 3ème tour...

 

Photo de Philippe Saccaro

 

Par contre, malgré ce manque d'attaque flagrant, je remarque que mes chronos sont très bons et sans forcer, sans fatiguer... il est clair que la moto se comporte mieux avec ce changement d'amortisseur!!!

Au 6ème tour je me fais encore dépasser et je terminerai la course dans cette position... déçu de la position mais satisfait des chronos!

 

Photo de Philippe Saccaro.

 

Après une 9ème et une 6ème place dans la journée, je me positionne en 7ème place au cumul de la journée! A une époque ça m'aurait suffit mais plus maintenant! [:jupap7:5]

 

Bilan

 

Alors le bilan? et bien je suis plutôt satisfait. Avec un chrono en 1'48 de validé, ma progression est constante. Nous avons encore travaillé sur ma position afin de me permettre de prendre plus d'angle, j'ai progressé physiquement, et les places sont tout à fait satisfaisantes même si j'aurais préféré un podium évidemment!

 

Par contre, il est très décevant d'avoir passé 3 jours avec un amortisseur mal réglé sans avoir été capable de le diagnostiquer tout seul. C'est un point où il faut ABSOLUMENT que je progresse en 2015 (ma saison 2014 touchant à sa fin...). Sans parler du fait que mes chronos auraient pu être meilleurs au final si j'avais commencé les essais libres avec les bons réglages... Comptez sur moi pour bosser là dessus.

 

Je souhaite remercier tous ceux qui sont venus m'apporter leur soutien du jeudi au dimanche malgré la météo un peu mitigée le week-end...

Merci à Julien pour son analyse toujours fine et efficace de mes courses.

Merci à mon père que j'embête tout le temps avec les purges de frein, les changements d'amorto, de démultiplication, de hauteur de repose pied... les pilotes c'est un peu des princesses!!! [:noyeb]

Merci à mes colocataires de box avec qui il y a toujours une excellente ambiance!

Merci aux "2 Philippe" pour leurs superbes photos course après course!

Enfin bref merci tout le monde!!!!!!!!!!!! 

 

Poster 2014 distribué au Mans et prochainement à Magny Cours.

 

Donc maintenant on se prépare pour Magny Cours la semaine prochaine (week-end du 2/3 août). Avec les enseignements du Mans, je suis impatient d'en découdre sur ce second circuit mythique!!!

 

GAZZZZZZZ

Olivier #41.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Olivier Rigaud - dans Saison 2014
commenter cet article

commentaires

Didy 24/07/2014 00:38

C'est bien Olivier continu comme ça. On as confiance en toi. gaz!

philippe 23/07/2014 19:00

encore bravo pour ta perf meme si ta place au general ne te satisfait pas mais tu sais l important c est de ne pas etre tombe malgré les conditions meteo qui etaient précaires
on se vois bien sur a MC la semaine prochaine
a bientôt gazz

anthony (636) 22/07/2014 23:16

j'ai vraiment l'impression de revivre le week-end en lisant tes lignes et au moins on a le détail de ce qu'il s'est passé le jeudi et vendredi pendant que nous étions pas là.

Merci de prendre le temps de faire ces comptes rendus,

GAZZZ

Le pilote

Profil

Olivier Rigaud

Engagé en 2016 

en Promotion Cup 1000 sur Suzuki GSXR

Participez à l'aventure!

Vous êtes une entreprise et souhaitez m'aider? Contactez-nous!

Vous trouverez mon dossier de sponsoring 2016 en cliquant ici.

 

Vous pouvez également m'envoyer vos dons via Paypal (compte grincheuxracingteam@gmail.com) ou par chèque à l'adresse suivante :

Grincheux Racing Team

A l'attn de Michel Rigaud (Président)

La Huraudière

37260 Thilouze

(ordre : Grincheux Racing Team)

 

couverture_dossier.jpg

Vidéos

logoyoutube Retrouvez nos vidéos sur notre chaine Youtube!