22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 21:14

Bonjour à tous!!!

 

le week-end dernier avait lieu la 4ème épreuve des coupes WERC et j'étais inscrit en catégorie PROMOTION CUP 1000.

 

 

Si c'est la 4ème épreuve pour les p'tits copains qui font le championnat complet, ce n'était que la deuxième pour moi pour cause de manque de budget...

Et je ne pars pas avec toutes les chances de mon côté : je n'ai pas touché la moto depuis le 04 mai lors d'un roulage au Vigeant... Quant au circuit Carole... je n'y ai pas roulé depuis mai 2014!

C'est pas grave, au moins j'arrive avec 0 pression!

 

D'ailleurs en parlant de mai 2014, mon meilleur tour était à l'époque en 1'06.3 (histoire d'avoir un chrono de départ).

 

Jeudi : l'arrivée au circuit

 

bon je vais vous passer les détails de cette journée, vive la région parisienne et ses traditionnels bouchons...

 

Géniale la région parisienne!

 

Installation en cours...

 

Vendredi : essais libres et démarches administratives et techniques

 

Aujourd'hui au programme : 3 séances d'essais libres de 20 minutes chacune, les démarches administratives, le briefing, la moto à valider au contrôle technique, l'apéro du WERC à 20H et le tour du circuit à pied avec les copains... on a pas chômé (et l'apéro c'est important vous en conviendrez!)!!!

 

Campement au top!

Photo de Michel Rigaud.

 

Première séance d'essai : comme dit précédemment ça fait un moment que je n'ai pas fait de moto... je m'élance sans appréhension, mais plutôt excité et impatient! Sauf que je me rends vite compte que ça ne va pas... je suis raide de partout, j'ai un balai dans le.... enfin vous voyez quoi!

 

Départ de la première séance d'essais libres avec mon pote Franck

 

Verdict du chrono : j'ai tourné en 1'06... c'est correct mais je me suis beaucoup donné pour y arriver et ce n'est pas normal... pour une première séance je reste satisfait et ne m'affole surtout pas!

 

Photo de Philippe Iniguez

 

Deuxième séance : il est midi, la température extérieure n'arrête pas de monter... les premiers effets se font ressentir sur la piste : ça commence à glisser! Mais cette séance s'avère positive, le chrono ne s'améliore pas, mais je prends plus de plaisir : je suis plus détendu, je force moins et suis moins brouillon. Ça commence à revenir!!!

 

Photo de Philippe Iniguez

 

La dernière séance est prévue tardivement dans l'après midi. Nous en profitons donc pour lui mettre ses beaux carénages et préparer le contrôle technique... sans oublier le reste (récupérer les pass, faire contrôler les affaires pilote etc).

 

On en profite aussi pour mettre un pneu arrière usé mais un peu plus frais que celui que j'ai et qui commence à en avoir marre de tout ça!

 

On attend notre tour pour le contrôle technique.

Photo de Maria Bajoue.

 

Troisième séance : alors là ça glisse sévère et la température est CANICULAIRE! j'appréhende si le reste du week-end est comme ça... d'autant plus que nous avons une course longue le dimanche (j'y reviendrai)!... Les chronos sont moins rapides que le matin... et la chaleur est dure à supporter sur la moto...

 

Photo de Philippe Iniguez

 

La fin de journée se terminera tranquillement avec une baisse relative des températures (mais impossible d'espérer dormir avant 1H du mat' hein...).

 

L'apéro/buffet, une tradition conviviale au WERC!

 

Samedi : Qualifs et course de vitesse

 

pourquoi je précise "course de vitesse"? car le dimanche on aura une course d'endurance!

Mais aujourd'hui, c'est la course "classique" avec 21 tours au programme.

 

En attendant, il va falloir prendre une décision pour les pneus... j'ai 1 avant et 2 arrières neufs... sachant qu'un arrière est réservé pour ma course d'endurance de demain. Conseil de guerre avec le mécano en chef (alias mon père!)... Verdict : je ferai les qualifs avec les vieux pneus qui sont sur la moto, et je mettrai le train neuf complet pour la course de vitesse (et mon deuxième arrière pour la course d'endurance, ça va? tout le monde suit?). 

 

Première séance qualificative (vers 9H) :

 

En pré grille.

Photo de Michel Rigaud.

 

C'est parti pour 15 minutes! ça va être court!!! et il y a des chances qu'il fasse plus chaud pendant la deuxième séance, donc une piste qui sera glissante, donc c'est maintenant qu'il faut tout donner!

Verdict : 1'06.076 ! C'est pas mal avec des vieux pneus! mon chrono de 2014 est amélioré même si c'est très frustrant de pas voir s'afficher 1'05 ! Je suis alors 8ème sur 20.

 

Photo de Philippe Iniguez.

 

3 heures après : la seconde qualif'!

Je m'élance, toujours avec mes vieux pneus. Il fait très chaud mais il n'est que midi, c'est encore acceptable...

Verdict : 1'05.963! Cool !!! bon ok c'est un très gros 05... mais 05 quand même!!! Je suis alors 9ème.

 

Photo de Thomas-Benoit.

 

La grille de départ se fera en prenant le meilleur chrono des 2 séances, et je me retrouverai alors en 3ème ligne, à la 9ème position.

La course de vitesse est programmée en fin d'après midi... il fait une chaleur de dingue!!! enfiler un casque, une combinaison, des bottes et des gants est un vrai bonheur!!!

Dans ma tête, beaucoup d'appréhension : j'ai terminé mes qualifs assez fatigué à chaque fois alors qu'elles ne duraient que 15 minutes... comment je vais tenir 21 tours (donc plus de 20 minutes)?

 

Départ ! C'est parti! je m'élance plutôt bien! Difficile à dire mais au premier virage je pointe probablement 6ème (à peu près).

 

Photo de Thomas-Benoit.

 

Je suis le bon groupe, tout se passe parfaitement!!! un premier tour passe, je perds une place... puis une deuxième... puis une troisième... J'enchaine 5 tours en 1'06 mais je commence déjà à fatiguer... le reste de la course sera difficile, je tournerai en 1'07 en comptant les tours qu'il me reste pour terminer.... Je termine 10ème, déçu de ma course (même si le résultat est très correct)...

 

Moment de détente.

 

Dimanche : Course d'endurance

 

alors là, grande nouveauté pour moi! un week-end normal de WERC, il y a une course d'endurance au menu!

 

Le principe est simple : c'est une course qui dure 1 heure, avec un arrêt imposé aux stands pour mettre de l'essence et qui se court à un seul pilote.

 

Alors là, cela va poser des problèmes de logistique! notamment pour le ravitaillement en essence! il faut : quelqu'un pour béquiller, un pompier avec un extincteur, et un ravitailleur (en tenue)... sans parler du "derrick" pour faire le plein! Alors pour rappel, mon team de pointe se résume à une équipe de... 2! c'est à dire mon père et moi!

 

Photo d'un autre ravitaillement lors d'une course le matin.

Photo de Michel Rigaud

 

Mais heureusement les copains sont là! donc je remercie chaudement l'équipe Space Moto 37 pour leur coup de main au niveau logistique. Merci aussi à Jean Marie Nallet pour le prêt du derrick!

 

Et la course dans tout ça? bah la bonne nouvelle pour moi déjà c'est qu'il faut nettement moins chaud! et physiquement, ça m'arrange...

 

Départ!!! .... euuuuh moyen! TRES moyen... je me retrouve rapidement 15ème... bon c'est pas grave, ça dure 1 heure, je vais me refaire!

 

Photo de Thomas-Benoit.

 

Manquant d'expérience, je ne sais pas du tout quel rythme adopter. Je me cale donc sur un chrono en 1'07... ce qui n'est pas très rapide... et du coup je me retrouve assez vite distancé par le top 10!

Les tours s’enchaînent, parfois en 1'06, j'ai du mal à doubler certains concurrents très légèrement moins rapides que moi... je suis moins bon sur les phases d'accélération et je ne peux me refaire qu'au freinage... sauf que les gros freinages, ça fatigue!!! je me rappelle les conseils des copains et je sers fort le réservoir avec mes genoux pour économiser mes bras...

 

Photo de Frédéric Timorès pour esprit-racing.

 

A l'approche de la mi course, mon père me présente le panneau "BOX". Je rentre. Moment de stress : je m'arrête à hauteur de l'équipe, je fais comme on a dit, je laisse la première enclenchée, je coupe au "coupe circuit", et ensuite je descends... sur le papier c'est simple mais dans la précipitation... surtout que je me fais engueuler par les mécanos : "DESCENDS DE LA MOOOTOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!!"

ok ok!!! je descends et attrape au vol une bouteille d'eau. Pas le temps d'enlever le casque, je tire un peu sur ma mentonnière et laisse couler autant d'eau que possible... et là franchement j'ai failli me noyer!!! évidemment, au moins la moitié est passé par le nez et il faut remonter sur la moto! .. à l'aide!!! [:soulfly]

 

Je remonte à moitié lucide en train de m'étouffer, je mets le moteur en marche, j'embraye, et .... VRAOUUUUUUUM!!!!! (oui j'imite bien le GSXR!)... la moto est au point mort! la honte pffffffff pourtant j'étais sûr de... bon peu importe, je mets la première! La vitesse s'enclenche avec un "KLONG" qui a dû s'entendre depuis l'espace, les mécaniciens grimacent et mois je repars en essayant de chasser l'eau de mon nez... un grand grand moment !!! [:prozac]

 

Photo de Thomas-Benoit.

 

Allez c'est reparti faut se remettre dans le rythme! Dès le deuxième tour je suis dans les chronos de la première partie de course. Je respire mieux, ma rasade d'eau m'a quand même fait du bien...

 

la seconde partie de course sera très sympa, je la passerai avec un autre GSXR en point de mire que je finirai par rattraper et doubler! j'ai mis un peu de temps car histoire de corser un peu le tout, des gouttes d'eau sont tombées plusieurs fois... mais sans entraîner de glisse...

 

Photo de Philippe Iniguez.

 

Je franchis au bout d'une heure la ligne en 12ème position, hyper heureux d'être arrivé au bout en étant régulier dans mes chronos même si ils n'étaient pas très rapides au final...

ce n'est qu'une fois arrêté que je ressens la fatigué physique : mes mains sont engourdies, mon dos est bloqué, les jambes sont fatiguées... waouh c'était dur mais bon!!!

 

Heu-reux!

 

Au final, je retiens que du positif de ce week-end. Merci à tous ceux qui m'ont permis d'en arriver là. Merci aux organisateurs des WERC pour avoir conçu cette formule conviviale et enrichissante. Merci la météo car ça faisait longtemps que j'avais pas laissé les pneus pluie dans le camion!

 

Et merci à tous les potes, que ce soient ceux avec qui j'ai roulé, ceux qui sont venus nous voir ou ceux qui roulaient dans les autres catégories... on a encore vécu des moments hyper intenses en émotion!!!

 

Des moments forts entre amis!

Photo de Michel Rigaud.

 

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et je pense finir ma saison 2015 ici. Il y a bien l'épreuve du Vigeant fin aout mais malgré tous les efforts des amis pour m'aider, le budget n'y est pas... et la moto devrait être mise en vente à la rentrée... avant de se tourner vers 2016...

 

D'ici là, bonnes vacances à tous et n'oubliez pas de vivre vos rêves!!!

GAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

Olivier #41

Partager cet article

Repost 0
Publié par Olivier Rigaud - dans Saison 2015
commenter cet article

commentaires

Le pilote

Profil

Olivier Rigaud

Engagé en 2016 

en Promotion Cup 1000 sur Suzuki GSXR

Participez à l'aventure!

Vous êtes une entreprise et souhaitez m'aider? Contactez-nous!

Vous trouverez mon dossier de sponsoring 2016 en cliquant ici.

 

Vous pouvez également m'envoyer vos dons via Paypal (compte grincheuxracingteam@gmail.com) ou par chèque à l'adresse suivante :

Grincheux Racing Team

A l'attn de Michel Rigaud (Président)

La Huraudière

37260 Thilouze

(ordre : Grincheux Racing Team)

 

couverture_dossier.jpg

Vidéos

logoyoutube Retrouvez nos vidéos sur notre chaine Youtube!