25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 20:53

Bonjour!!!!!!!!!!!!!

 

les 27 et 28 août derniers, j'ai participé à la course du Vigeant, dans le cadre des championnats WERC, catégorie "PROMOTION CUP 1000 DUNLOP".

 

2016 n'a pas été une année super simple au niveau budget, et cette course du Vigeant est la dernière de ma saison, constituée de seulement 3 courses dont les 23H60.

 

C'est par contre la 5ème course d'un championnat qui en compte 6 pour les pilotes "permanents".

 

 

Voici mon compte rendu de ce week-end encore chargé en émotions et en rebondissements!...

 

Jeudi : l'arrivée au circuit

 

Comme toujours, l'arrivée au circuit est l'occasion de vider le fourgon et les milliards de choses qu'il transporte... MAIS à la différence de d'habitude, nous rejoignons la famille Kieller qui est arrivée dans l'après midi et qui a déjà monté son barnum (THE barnum...). Et fin du fin, la piscine est déjà installée!!! c'est qu'il va faire chaud ce week end sous les casques !!!

 

Merci les Kieller pour la piscine!

 

Il manque plus que Guillaume et Cyrille qui se mettront à gauche.

 

 

Vendredi : essais libres, démarches administratives et techniques

 

il fait et il va faire... une chaleur à crever comme on dit, y'a pas d'autre mot. [:msaint]

 

3 sessions de 20 minutes sont possibles aujourd'hui. Je prévois de n'en faire que 2, pour ne pas trop user les pneus et m'économiser physiquement.

 

Photo de Objectif Moto

 

La première session a lieu tôt dans la matinée. Je n'ai pas touché ma moto depuis le mois de mai et un roulage au Mans... Alors oui j'ai fait de la moto pendant les 23H60 mais ça va sans dire que les repères sont un peu différents entre une 125 de 15cv et une 1000 de 180 environ... pouaaaaaaaaaah ça pousse ce machin là!!!!!!!!!!!! [:kzimir]

 

Du coup, je me crispe, je suis brouillon, je fatigue, bref c'est la galère... A peine descendu de la moto je change d'avis : "il va me failloir plus que 2 sessions pour me remettre dedans!".

 

La deuxième session sera effectivement bien meilleure. Je ne suis toujours pas rapide, mais ça y est, je suis détendu, je reprends plaisir, tout va bien. Et l'an dernier, à cette même séance j'étais moins rapide, donc pour l'instant ça se passe mieux qu'il y a un an (alors que c'était déjà un bon week end dans l'ensemble!).

 

La 3ème séance confirmera le retour des bonnes sensations. Je suis dans le rythme, sans pression, sans m'emballer. L'objectif ce week-end va être de s'appliquer, prendre plaisir, ne pas tomber et le reste suivra...

 

En attendant... place à la détente!!!

 

Tranquilles!

 

Samedi : qualifications et course de vitesse

 

1ère qualification :

Hier soir le dernier roulage était tard et je n'ai pas eu le temps de changer les pneus. Ou du moins, j'ai fait le choix, influencé par ce point, de ne pas les changer... La journée s'annonce très chaude et la logique voudrait que je profite de cette première séance pour faire mon meilleur chrono (vu que la température n'est pas encore à son max). Du coup mon choix est pas forcément le bon... tant pis on verra bien !

 

Je m'élance sur la piste et au troisième tour mon père m'affiche un 1:49'7... Sachant que je m'étais mis en objectif de descendre sous les 50. Je suis surpris et très heureux sous mon casque de faire ce temps si rapidement et décide d'arrêter là cette séance.

 

Mon père en action (chrono pas terrible là!)

Photo de Guillaume F.

 

En effet, je le répète mais il va faire très chaud aujourd'hui, j'ai encore une qualif et une course à faire, et clairement, même si ma condition physique a progressé cette année, le manque de roulage entraîne une fatigue excessive (crispation etc). Donc on s'économise!

 

Résultat : 22ème sur 37 avec un chrono de 1:49'729 (à 6s du premier!).

 

On change les pneus au camion DUNLOP.

 

2ème qualification : 

bon bah ce coup-ci, je me fâche, les pneus sont neufs, ça va c***! But du jeu : descendre sous les 49. Mon record personnel sur ce circuit est en 1.48'621 (même course en 2015).

Et là, le même scénario va se reproduire, au 3ème tour j'améliore mon temps du matin de plus d'une seconde et je bats par la même occasion mon record personnel!!! Vu le peu de roulage cette année, c'est une agréable surprise!

 

Résultat : 19ème sur 38 avec un chrono de 1.48'371 (à 5s du premier!).

 

Résultat final : je m'élancerai en 20ème position depuis la grille de départ.

 

La course de vitesse !

 

Je vous ai déjà dit qu'il faisait chaud? oui je crois OK je me répète... non mais franchement c'est un truc de dingue !

 

Photo de Eric Labaudinière.

 

Bref, c'est finalement à peu près les mêmes conditions que l'an dernier. Objectif : préserver sa température corporelle : trempette dans la piscine de Mavrik (l'excuse! on a la belle vie les pilotes!), une serviette mouillée sur la nuque en prégrille, un parapluie pour faire de l'ombre, boire beaucouuuuuuuup, etc etc. Bref, mettre toutes les chances de son côté pour que la course ne soit pas trop un calvaire.

 

Selfie de prégrille avec mon papa!

 

Départ !

 

c'est parti pour 13 tours à fond! c'est court et en même temps faut les faire :) 

Premier virage : ça va, personne n'a l'air complètement taré, ça dépasse de partout mais aucune frayeur, tout le monde est très correct, ça rassure (ce n'est que ma deuxième course dans ce championnat cette année, je connais mal mes petits camarades de jeux et leurs réactions).

J'essaie de repérer les motos qui m'entourent afin de retrouver les pilotes qui roulaient à peu près à mon niveau pendant les qualifications.

 

Photo de Objectif Moto

 

Je me retrouve rapidement avec le numéro 23. Pilote avec qui j'ai sympathisé en pré grille des qualifs et avec qui j'ai finalement un niveau équivalent.

Je finis par prendre le dessus sur lui et m'inquiète des dépassements qu'il risque de me faire... mais je ne vois rien arriver... je surveille mon panneautage et vois que je prends rapidement le large. Etonnant, sachant qu'on a le même niveau. La fatigue?

 

Plus tard, dans le paddock, le pilote n°23 (Jérôme Richard) viendra me féliciter et m'expliquera avoir vomi partout après la course... un coup de chaud surement (mauvaise hydratation?). 

Quand je vous dis que c'est pas de tout repos!!!

 

Photo de Objectif Moto

 

Je franchis la ligne d'arrivée en 12ème position au terme de ces 13 tours suffocants très satisfait de ma prestation. Bah oui faut bien se lancer des fleurs! parti 20ème, arrivé 12ème, meilleur tour en 1.48'948 dans le dernier tour (malgré la fatigue de fin de course et la chaleur qui fait glisser les pneus), et des chronos réguliers (régul en 49, pas de frayeur). 

 

Photo de Eric Labaudinière.

 

Alors pour l'anecdote : une fois arrivé au barnum, quelle ne fût pas notre surprise de constater une fuite sur un tube de fourche de la moto (joint spi HS)... et évidemment nous n'en avons pas d'avance ni aucun de nos camarades dans le paddock. Il est 17h30, on est à 2 doigts de la panique.

 

- Alloô? Dafy Poitiers? vous avez des joints spi en stock? [:historia]

- Oui on en a

- OK on arrive dans une heure, attendez nous!!!

 

Et c'est parti pour une balade en mode rallye avec Justine et Antho, pendant que Mavric et mon père préparent la fourche de ma moto pour une opération à coeur ouvert...

 

GAZZZ sur les routes de campagne! (festival de lunettes de cake!)

 

ça bricole et les mécanos on les paye avec des bières!

 

Dimanche : course d'endurance

 

Fort heureusement, la météo a décidé de se calmer. On a perdu presque 10° par rapport à hier. Il fait toujours chaud mais c'est déjà plus vivable.

 

Photo de Eric Labaudinière.

 

Surtout que là, va falloir tenir une heure, et avec un ravitaillement essence (je dis ça pour les nouveaux ou ceux qui suivent rien! ).

 

Photo de Eric Labaudinière.

 

Le début de la course se fera de la même manière que la course de vitesse : des dépassements propres, pas de frayeur.

Mais rapidement je me retrouve dans un situation assez monotone : seul, pas de bagarre, juste à enquiller les tours et surveiller mon panneautage qui me préviendra du moment où je dois m'arrêter.

 

Je tiendrai 19 tours comme cela de manière plutôt régulière (gros 49 / petit 50) avant de rentrer aux stands au 20ème tour pour un ravitaillement express sans fausse note. Admirez plutôt :

 

 

Je repars satisfait mais pas du tout reposé (ça fait quand même du bien de boire une gorgée!).

 

Mes chronos seront moins bons à partir de ce moment. Fatigue, lassitude expliquent peut être cela. Je tourne en 51 régul.

 

Au 28ème tour, je me rate au freinage du "trop tard" (le virage bien nommé!) et fini dans les graviers à quelques dizaines de centimètre du bord... rien d'alarmant mais je perd environ 10 secondes.

 

Je me recale sur mon rythme tant bien que mal (totalement déconcentré) mais 4 tours plus tard... et en gros 2 tours avant la fin... je me retrouve victime d'un souci avec mon sélecteur suite à mon escapade dans les graviers!!! grrrrrrrrrr [:330tdx2]

 

Photo de Objectif Moto

 

Il reste que 2 tours, mon poursuivant le plus proche est assez loin, ça devrait le faire... le problème se règle d'ailleurs de lui même pendant le dernier tour, me permettant de me mettre à l'abri avant de franchir la ligne d'arrivée en 14ème position, crevé mais content de ce final assez mouvementé !

 

 

C'est donc sur un bilan assez concluant que se termine ce week end, avec une 20ème position en qualif, une 12ème à la course de vitesse et une 14ème place à l'endurance... Sans parler d'un record personnel amélioré de 3 dizièmes! [:k@zouille]

 

Photo de Eric Labaudinière.

 

Je tiens à remercier du fond du coeur tous les partenaires et sponsors qui m'ont aidé à financer cette ultime saison. Merci à vous!

 

2C-3E, 300 Grammes, Auto Ecole du Moncel, Burger Bar, DB Peinture, Dafy Moto Blois, Mister Kutter, STAND41.

 

partenaire2016 2c3e

partenaire2016 300g

partenaire2016 Auto Ecole du Moncel

partenaire2016 babjc

partenaire2016 DB Peinture

partenaire2016 dafy

partenaire2016 misterkutter

partenaire2016 stand41

 

 

Un grand merci éternel à mon père qui m'accorde beaucoup de temps, beaucoup d'énergie, afin que je n'ai qu'à me concentrer que sur mon pilotage.

 

Merci la famille Kieller pour leur accueil, leur gentillesse comme toujours. Merci à Justine et Antho d'être venus prêter main forte pour les ravitaillements, le panneautage, et l'aller retour express à Poitiers pour le joint spi !

 

Clin d'oeil aux potos Guillaume et Cyrille également! ;)

 

Sur ce, la saison 2016 s'arrête ici et probablement ma participation à ce genre de courses. La moto est d'ailleurs vendue. Ce n'est probablement qu'un au revoir, peut être qu'en 2017 je ferai autre chose, pourquoi pas de la 125? c'était marrant les 23H60 ;-)

 

Alors peut être à bientôt?

 

GAZZZZZZZZZZZZZZZZZ
Olivier #41

partenaire2016 2c3e

partenaire2016 300g

partenaire2016 Auto Ecole du Moncel

partenaire2016 babjc

partenaire2016 DB Peinture

partenaire2016 dafy

partenaire2016 misterkutter

partenaire2016 stand41

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Olivier Rigaud - dans Saison 2016
commenter cet article

commentaires

Le pilote

Profil

Olivier Rigaud

Engagé en 2016 

en Promotion Cup 1000 sur Suzuki GSXR

Participez à l'aventure!

Vous êtes une entreprise et souhaitez m'aider? Contactez-nous!

Vous trouverez mon dossier de sponsoring 2016 en cliquant ici.

 

Vous pouvez également m'envoyer vos dons via Paypal (compte grincheuxracingteam@gmail.com) ou par chèque à l'adresse suivante :

Grincheux Racing Team

A l'attn de Michel Rigaud (Président)

La Huraudière

37260 Thilouze

(ordre : Grincheux Racing Team)

 

couverture_dossier.jpg

Vidéos

logoyoutube Retrouvez nos vidéos sur notre chaine Youtube!